J'ai voulu m'installer un environnement de développement JavaEE 6 virtuel. Une fois n'est pas coutume, j'ai utilisé beaucoup de produits Open Source d'Oracle dans cet environnement. J'en profite tant qu'on peut encore associer Oracle à Open Source, et j'espère qu'on pourra encore longtemps le faire. Mais ceci n'est pas le sujet de ce billet. Je voulais plutôt présenter le processus d'installation.

Voici donc de quoi est constitué mon environnement :


Ubuntu 10.10 sur VirtualBox

J'ai rencontré le premier écueil bien plus tôt que je ne l'imaginais. Dès l'installation du système invité. Et c'est bien la première fois que j'ai des soucis avec le couple VirtualBox / Ubuntu. Le problème principal vient des drivers graphiques permettant de redimensionner l'écran de l'invité et de le passer en plein écran. Malgré l'installation des guest add-ons (menu Périphérique / Installer les additions invité…), l'écran reste taillé en 800x600.

La solution m'a été apportée par Ludovic Poitou. Le problème vient du fait que ma version de VirtualBox est antérieure à celle de Ubuntu. Pour avoir des bons guest add-ons, il faut utiliser ceux des dépôts d'Ubuntu comme expliqué ici.

L'autre solution aurait été d'attendre quelques heures… En effet, VirtualBox 3.2.10, qui est sortie quelques heures après mon installation, annonce le support d'Ubuntu 10.10. Il est probable que je n'aurais pas eu les mêmes problèmes.

Netbeans et Glassfish


Une fois mon système installé, il me reste à y installer les logiciels pour développer mon application JavaEE 6. Deux options s'offrent à moi : télécharger ou les dépôts. Là aussi, pour rompre avec mes habitudes, j'ai décidé d'utiliser la version de Netbeans proposée par Ubuntu. Ce n'est pas la dernière, mais elle récente.

sudo apt-get install -y netbeans

Premier constat, la version installée est très épurée ; elle n'a aucun plug-in de développement JavaEE. Je dois donc les ajouter manuellement : menu Tools / Plugins, puis dans l'onglet Available Plugins, je sélectionne Java Persistence, Java Web Application, EJB and EAR et JSF.

Suite à l'installation de ces plugins, la possibilité d'ajouter des Servers est apparue. Je choisis donc un Glassfish Server 3 et je demande à Netbeans de le télécharger pour moi.

Finalement, l'installation par apt-get a demandé plusieurs étapes manuelles. Ce n'était donc pas la meilleure façon de faire.

Il aurait certainement été plus pratique de télécharger la dernière version (6.9.1) de Netbeans, de choisir la distribution Java ou All qui viennent avec Glassfish 3.0.1, le tout directement connecté.

wget http://download.netbeans.org/netbeans/6.9.1/final/bundles/netbeans-6.9.1-ml-linux.sh
chmod +x netbeans-6.9.1-ml-linux.sh
./netbeans-6.9.1-ml-linux.sh
La suite se fait dans les écrans d'installation. Je ne connais pas de moyen d'automatiser la suite.

Conclusion


Une fois le système installé, il faut se sortir de synaptic ou apt-get. L'installation de l'environnement se fait de la même façon que sous Windows ou sous MacOS : en téléchargeant puis en déroulant les écrans d'installation.

Il ne me reste plus qu'à ouvrir le livre d'Antonio Goncalves, complété de quelques exemples d'Adam Bien et à coder...