Arun Gupta, Director of Advocacy chez RedHat, m'a récemment interviewé au sujet de ma formation WildFly. Vous pouvez retrouver cette interview sur son blog.

Pour ceux qui sont allergiques à l'anglais, je retranscris ici une version française.


Q. Tu as donné récemment un une formation à l'administration WildFly sur 4 jours. Peux-tu m'en dire plus ?
A. Cette formation aide les stagiaires à comprendre le fonctionnement et les principes de configuration de WildFly. Le coeur de la formation dure 3 jours. Il traite de l'installation, du déploiement, des outils d'administration, de la sécurité et du tuning. Le 4° jour est sur le clustering et est optionnel. Cette  première session était organisée en intra chez un client de Bruxelles.

Q. Quelle est la cible de cette formation ?
A. Elle a été conçue pour des administrateurs de serveurs d'applications. Mais elle peut aussi être utile pour des développeurs ou des architectes. En fait, elle est utile pour quiconque a besoin d'utiliser WildFly.

Q. Comment est-ce qu'on peut s'inscrire à cette formation ?
A. Le programme est publié sur le site web de ma société. Les inscriptions se font par e-mail : formation -at- sewatech.fr.

Q. Dans quelle mesure cette formation peut être pertinente pour des utilisateurs de JBoss EAP ?
A. JBoss EAP 6 est basé sur JBoss AS 7, mais de nombreuses fonctionnalités des derniers EAP ont été ajoutées dans WildFly 8. donc si vous avez EAP 6.2 ou 6.3, cette formation correspondra pour ~ 80%. Si vous avez une version plus ancienne de EAP, une formation JBoss AS 7 sera mieux. Ceci dit, les utilisateurs de JBoss EAP ne sont pas la principale cible de la formation, d'autant que RedHat a de bonnes formations sur JBoss EAP.

Q. Que penses-tu des outils de gestion de JBoss / WildFly ?
A. Comparativement aux anciennes versions de JBoss (avant JBoss AS 6), les outils de gestion de WildFly constitue un énorme pas en avant. Vous pouvez choisir votre outil entre :

  • la console Web,
  • la ligne de commande,
  • JMX,
  • l'API HTTP,
  • l'API Java.

Jboss-cli est certainement le plus utile. Il permet à un administrateur d'automatiser toute la mise en place de son serveur d'applications. L'API HTTP est aussi très bien, puisqu'elle permet de faire ses propres outils dans n'importe quel langage. Par exemple, vous pouvez faire une console d'administration simplifiée en pur Javascript. Je n'aime pas trop l'API Java parce que c'est une API non typée ce qui ne ne colle pas trop avec un langage typé à la compilation. Peut-être qu'un développeur Groovy pourrait faire un DSL sympa sur ces bases. Au final, la chose la plus importante, c'est que ces outils sont vraiment cohérents : mêmes données et même logique pour manipuler ces données. Si vous apprenez à utiliser jboss-cli, c'est vraiment simple de comprendre l'API HTTP.

Q. Quel conseil pourrais-tu donner aux nouveaux utilisateurs de WildFly ?
A. Si vous connaissez JBoss AS 7, ce sera facile. WildFly est juste la prochaine version. Lisez le changelog et tout ira bien.Si vous utilisez une version plus ancienne de JBoss AS, oubliez tout ce que vous connaissez et repartez du début avec un bon livre. Si vous connaissez Tomcat, préparez-vous à découvrir de nouvelles possibilités. Et pour tout le monde, apprenez à utiliser l'outil en ligne de commande.

Q. Quel serveur d'applications un développeur devrait choisir, à la fois pour le développement et le déploiement ?
A. Ça dépend surtout de ce que vous voulez faire. Tomcat peut être très bien, parce qu'il est vraiment simple. Pour ce qui est de Java EE, TomEE est un très bon serveur d'applications mais manque d'outils d'administration. Pour Glassfish, nous verrons avec les prochaines versions si la qualité actuelle est maintenue ou s'il redevient une simple implémentation de référence. WildFly est mon préféré pour son système de modules, ses outils d'administration et sa communauté.

Q. Quelles sources d'informations utilises-tu généralement quand tu as besoin d'aide sur WildFly ?
A. Pour moi, les principales sources sont la documentation officielle et le blog de Francesco Marchioni. Pour un débutant, le livre de Francesco, "WildFly 8, administration guide" sera plus facile. La dernière ressource que je recommanderais serait la section WildFly de mon wiki, but it’s in French.